Qui suis-je ?

Après des études et 1ers prix obtenus au CNSM de Paris, un cycle de perfectionnement et plusieurs prix de concours internationaux avec le trio avec piano Pantoum, j’ai découvert lors d’un Opéra Don Giovanni de Mozart dirigé par Claudio Abbado la pertinence de l’archet classique pour ce répertoire.

Depuis, formée auprès d’Enrico Gatti, François Fernandez et Thomas Albert pour les répertoires baroques, j’ai été le violon solo d’Il Seminario Musicale, des Talens Lyriques, et suis aujourd’hui celui d’Insula Orchestra depuis sa création en 2012. Il m’arrive de collaborer avec d’autres ensembles pour des concerts en solo ou en musique de chambre : Bremer Barockorchester, Caravensérail, la Rêveuse, Alia Mens, I Gemelli etc..

Chevalier des Arts et des Lettres, je suis convaincue que l’Art est un chemin vertueux vers Soi et les Autres. J’ai créé en parallèle Aliquando, un jour, une fois, qui propose des concerts adaptés à un public profane, et conçus avec l’exigence artistique acquise durant ma vie de musicienne professionnelle. Aliquando a produit plusieurs enregistrements chaleureusement récompensés par la presse internationale, et sortira un nouvel album JS Bach cette année.

La transmission occupe une place importante dans ma vie, tant sur le plan humain qu’artistique. Elle est d'expérience un moteur puissant aidant l’artiste à se remettre en question, à approfondir ses connaissances, à maintenir son Art vivant, à échanger et recevoir. J’ai enseigné quatre années à la Hochschule de Brême en Allemagne, et ai été Professeur d’Enseignement Artistique aux CRR de Besançon, Saint-Maur-des-Fossés, Versailles.

Presse

Photo-Saint-Pierre-des-Chartreux-low

"Un enchantement de la première à la dernière note. Beauté des pièces, majoritairement rares, souple et vive conception des enchaînements, le tout d’un seul tenant. Indéniablement lumière omniprésente." Michel Roubinet - Concert classic.com / concert Aliquando au festival Toulouse les Orgues

cd-visuel

"Le violon et l’orgue sont en grande harmonie. Tour à tour virtuose et contemplative, l’interprétation alterne les moments d’épanouissement et d’intériorité." Cécile Colline-Duschamp pour Classicagenda / CD Aliquando Minoritenkonvent

relations-presse-ecrites-et-audiovisuelles_1

Minoritenkonvent est une conversation sacrée dont la lumière, tantôt douce, tantôt vive, qui toujours réchauffe le cœur et l’âme, déborde de toutes parts ; ce disque s’impose, à mon avis haut la main, comme un des meilleurs publiés cette année dans le domaine de la musique baroque et je ne peux que vous inciter à lui faire une place auprès de vous. » Jean-Christophe Pucek pour Wundernkammern/ CD Aliquando Minoriten

relations-presse-ecrites-et-audiovisuelles_1

« Aujourd'hui, par un beau soleil de printemps, ces deux musiciennes conduisent les mélomanes au dessus des nuages. » Frédérick Casadesus pour Mediapart 

relations-presse-ecrites-et-audiovisuelles_1

« Intelligence du choix des pièces, (elles mettent en valeur les possibilités des instruments), des oeuvres elles-mêmes, et intelligence de l'interprétation, qui joue sur les élans, les silences et les couleurs... On connaissait le goût de Biber pour les consonances étranges; cet album va plus loin encore dans les harmonies disparates, pour un résultat fascinant. » Gérard Pangon pour Musikzen

pochette-cd

"Fascinating insight into the late French Baroque."  Jan Smaczny - BBC Music Magazine (UK): Performance ***** Recording ***** / CD Aliquando Amusements

relations-presse-ecrites-et-audiovisuelles_1

"Quant à Stéphanie Paulet, elle aussi omniprésente, son violon est aussi sûr musicalement que techniquement ; le son en est souvent touchant et terriblement humain." Loïc Chahïne - Muse Baroque / CD Aliquando Amusements

EDele7vWkAEqSD6

L’ambiance sonore est des plus séduisante : les couleurs chaudes des instruments se marient à merveille, avec une interprétation à la fois engagée et remplie d’une rare douceur. Frédéric Muñoz pour ResMusica

pochette

La conjunción entre ambos músicos es
perfecta, las frases fluyen naturalmente de la
una al otro y nos hacen apreciar esa frescura,
esa simplicidad —en el mejor sentido de la
palabra— y esa cierta inocencia del periodo
juvenil del compositor. Ana García Urcola pour la revue Scherzo

 

Pochette CD Mozart quartets 2016

The players capture not only the essence of Mozart’s music but its excitement too, especially in the later work of the two (...) The old-style instruments are at ease with this music and invite the modern ear to trust them (...) terrific colors and brisk tempos (...) such is the poise and delicacy of the playing (...) It’s pure chamber music. The players seem to relish its intimacy, for there’s a palpable sense of communal music-making and one can practically see the eye contact. © 2020 Fanfare

Brush-Light-top
Brush-Light-top
Brush-Light-bottom

Focus du moment

Insula Orchestra

Rencontre d’Insula Orchestra et la Fura dels Baus autour de la Symphonie n° 6 « Pastorale » de Beethoven.

Nouvelle création scénique participative donnée en février 2020 au Grand Théâtre de Provence et à La Seine Musicale.

Ce spectacle sera repris au Konzerthaus de Dortmund le 6 juin 2020 et au Musikfest Bremen le 5 septembre 2020

Quelques mots sur l'orchestre

 

Fondé par Laurence Equilbey grâce au soutien du Département des Hauts-de-Seine, Insula orchestra est en résidence à La Seine Musicale. Cet ensemble rayonne en France et à l’international, dans de grands lieux et festivals prestigieux. Depuis sa création, il a notamment été invité aux Philharmonies de Paris, Hambourg, Cologne, Essen, Varsovie, à la Mozartwoche de Salzbourg, à l’Opéra Comique, au Stadtcasino à Bâle, au Louvre Abu Dhabi et au Lincoln Center à New York.

Depuis deux saisons, Insula orchestra reçoit également des chefs invités : les premiers ont été Leonardo García Alarcón, Christian Zacharias, Speranza Scappucci et Duncan Ward.

« Sous la direction précise et attentive de Laurence Equilbey, les instruments d’époque font merveille pour servir une partition, on l’a dit, des plus intéressantes. Cordes de velours, bois subtils et aériens, cors puissants et colorés : la directrice musicale, qui affectionne et connaît particulièrement cette œuvre, permet aux musiciens de donner le meilleur. »

Michel Egea, Destimed, 9 mars 2019

« L’orchestre répondait à chaque subtilité de la direction de Laurence Equilbey. La performance sur instruments d’époque est absolument inouïe.»

Colin Clarke, Seen and Heard International, 12 mars 2019

« Musicalement, on s’enivrera des chaudes sonorités de l’orchestre et la qualité des chœurs. »

N.B, La Libre Belgique, 14 mars 2019

© Julien Benhamou

Côté Magie

En janvier, Insula Orchestra a gravé Magic Mozart, des extraits d’opéras de Mozart avec Sandrine Piau, Jodie Devos, Lea Desandre, Stanislas de Barbeyrac et Florian Sempey. La sortie est prévue en avril.

Ce programme sera donné en juin 2020, dans le cadre du Festival Mozart Maximum, Insula orchestra proposera un projet scénique coproduit avec la Cie 14:20. "Magic Mozart, un cabaret enchanté" met à l'honneur la magie de la musique du compositeur. Un programme enregistré en amont des concerts par Insula orchestra, pour Warner Classics-Erato.

Plus d'informations : insulaorchestra.fr/e/magic-mozart-un-cabaret-enchante/

Brush-Hard-top

Disques et DVD gravés au fil du temps...