QUI SUIS-JE ?

Formée dans les classes du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où elle reçoit trois premiers prix, et à l’académie Pro Quartet, la violoniste Stéphanie Paulet développe rapidement le goût pour la musique de chambre. Elle fonde et remporte avec le trio Pantoum plusieurs prix de concours internationaux et se perfectionne auprès de Christian Ivaldi, Gyorgy Sebök, Léon Fleisher et Charles Rosen. Le trio Pantoum est alors l’invité de nombreux festivals dont celui de Berlioz ou la Roque d’Anthéron. En parallèle, elle développe son goût pour le répertoire symphonique romantique sous les baguettes de Bernard Haïtink, Georg Solti, Wolfgang Sawallisch notamment à l’orchestre de Paris.

 

Durant ses études, elle est pour deux saisons membre de l’orchestre des jeunes MCJO fondé et dirigé par Claudio Abbado, puis découvre lors d’une tournée au Japon avec le Mahler Chamber Orchestra la pertinence de l’archet classique dans le répertoire Mozartien.

Dès lors, elle se forme à la pratique historique éclairée auprès de François Fernandez, Enrico Gatti, Odile Edouard et Thomas Albert, et étend son répertoire à toute la période baroque depuis la naissance du violon.

Rapidement repérée, elle devient le violon solo des Talens Lyriques et du Concert d’Astrée, et rejoint régulièrement et avec joie le contre-ténor Gérard Lesne pour des concerts en musique de chambre avec Il Seminario Musicale. Elle travaille en France et à l’étranger et explore sur scène une diversité de répertoires couvrant plus de cinq siècles de musique.

Elle est actuellement le violon solo d’Insula Orchestra depuis sa création en 2012 par Laurence Équilbey. Cet orchestre classique et romantique en résidence à la Seine Musicale rayonne en France et à l’international.

Stephanie-shoot2

Ce même intérêt historique l’amène à co-créer le trio baroque Il Convito avec lequel elle se produit quelques années sur scène notamment en Amérique Centrale ou au Canada. Aujourd’hui, elle est invitée pour des concertos baroques par différents ensembles actuels. Ses activités diversifiées de directrice artistique, violon solo, soliste, chambriste, ou professeur, sont autant de possibilités de servir la musique et les valeurs qui lui sont rattachées, et de vivre l’Art comme un chemin vers Soi et les Autres.

 

Elle crée son nouvel ensemble Aliquando, « un jour, une fois », qui raconte notre héritage musical et joue avec le paradoxe de la démarche « historisante »: quel espace de liberté existe-t-il pour l’interprète d’aujourd’hui soucieux de rester fidèle à l’esprit des compositeurs des siècles passés ? Les projets croisent musique, textes d’auteurs, histoire ou nature, et plus largement tout ce qui touche au vivant et à la culture.

Stéphanie Paulet est nommée Chevalier des Arts et des Lettres en 2014.

 

Elle est titulaire du CA de violon et a enseigné plus de dix années à la Hochschule de Brême, aux CRR de Versailles, Saint-Maur-des-Fossés et Besançon.

 

Au fil de son métier passion et dans le cadre de cette démarche musicale historisante, elle a gravé plus d’une quarantaine de Cd ou Dvd allant du duo à l’opéra.